Mise à jour sur lexamen du système déducation

first_imgLe groupe d’experts nommé par la ministre de l’Éducation a déterminé comment il fera en sorte que tous les Néo-Écossais puissent participer à l’examen du système d’éducation. « Le processus d’examen a débuté il y a un mois, et nous avons été très occupés à élaborer des façons qui permettront à tous – des parents et élèves individuels aux groupes et organismes – d’avoir plusieurs occasions d’exprimer leur opinion, a dit Myra Freeman, présidente du groupe d’experts. Nous voulons faire en sorte que chaque personne, collectivité, organisation et entreprise pourra participer au processus. » Les plans du groupe d’experts incluent : le lancement d’un sondage en ligne; une invitation à transmettre des soumissions écrites par courriel et par la poste; l’obtention de réponses sur Twitter; la création d’un guide qui peut servir à animer des discussions et obtenir les commentaires des jeunes. « Les points de vue de tous les Néo-Écossais sont d’une importance primordiale, et chaque sondage et soumission seront évalués attentivement », a dit Mme Freeman. Le sondage sera lancé en avril, et il sera accessible à partir du site Web du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance. Le groupe d’experts sur l’éducation a été nommé par la ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Karen Casey, le 19 février dernier, et a pour mandat de recueillir les points de vue des Néo-Écossais sur ce qui fonctionne bien et sur les améliorations possibles en ce qui a trait au système d’éducation. Mme Casey a également mis en place un groupe consultatif de partenaires formé de membres de différents organismes et de partenaires dans le domaine de l’éducation qui représenteront notamment les élèves, les familles, les enseignants, les conseils scolaires, les universités, les Afro-Néo-Écossais, les Premières nations et les Acadiens. Ces membres représenteront leurs organismes, répondront aux demandes du groupe d’experts, s’il y a lieu, et offriront du contexte pour l’élaboration des options et des recommandations, plus tard au cours du processus. Le groupe d’experts recueillera les points de vue du public sur le système d’éducation et rédigera un rapport qui présente les préoccupations et les priorités cernées par les Néo-Écossais. Le rapport doit être publié en octobre 2014.last_img read more